Menu Fermer

Le Père Noël
Nous a joué un tour
Un soir dans les bois
Il a croisé Peau d’Âne

Ils ont changé d’habits
Comme ça, pour rigoler
Les gens ne comprenaient pas
Comment dorénavant

Il savait se glisser
Dans les cheminées
Sans difficulté
Ils ne comprenaient pas non plus

Pourquoi on l’apercevait
Souvent
Occupé à parler
Aux animaux des forêts

Au lieu d’aller distribuer
Les cadeaux dans tous les foyers
Peau d’Âne, quant à elle
Inquiétait bon nombre d’amis

Qui l’imaginaient boulimique
Car elle se gavait de gâteaux
Et ses habits allaient céder
La bague du Prince trop étroite

Pour ses gros doigts boudinés
Compromit son avenir rêvé
Suffirait-il peut-être
De se vêtir d’autres atours

Afin de vivre une autre vie
Ou, qui sait, en varier le cours.

© www.ludianedebroceliande.net – J’irai toucher ton âme

  • 30
  •  
  •  
  • 10
  •  
Posted in Poésie engagée

Articles similaires

Laisser un commentaire