Menu Fermer

Noël dans ses dorures
Et ses enguirlandements
Se revêt de parures
Dignes d’un enchantement

La magie composée
Éblouira sans doute
De joie artificielle
Quelques sourires surfaits

Mais le regard des anges
Au-delà des fantoches
Perçoit la vraisemblance
Des âmes en errance.

© Ludiane de Brocéliande – J’irai toucher ton âme

 

  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
Posted in Humanisme, Poésie engagée

Articles similaires

Laisser un commentaire