Menu Fermer

Je n’ai pas oublié
Les murs humides
La chambre vide
Le vent glacé

Les volets fermés
La porte aussi
Les pas dans le couloir
La peur au ventre

Tiens oui, le ventre
Douleurs et larmes
Larmes de sang
Bien trop souvent

Poupée cassée
La voix brisée
Par le silence.

© Ludiane de Brocéliande – Extrait de :”Aux âmes oubliées

  • 16
  •  
  •  
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
Posted in Humanisme, Poésie engagée

Articles similaires

Laisser un commentaire